3 Questions 3 Réponses : Henri Lewalle

JPEG

Licencié en politique économique et sociale et titulaire d’une Maîtrise en sciences du travail à UCL Louvain la Neuve, Henri LEWALLE est l’auteur ou le coordonnateur de nombreuses publications sur les systèmes de santé dans l’Union européenne, la mobilité des patients et la sécurité sociale. Il est Président de l’Observatoire Franco-Belge de la Santé (OFBS). Henri Lewalle fait partie des acteurs incontournables de la coopération transfrontalière franco-belge.

Site web de l’Observatoire : http://ofbs.dims.fr/index.php?headingid=293

- On vous présente comme l’artisan, la clé de voute, de la coopération sanitaire transfrontalière franco-belge. Rappelez-nous l’histoire de cette coopération qui est aussi la vôtre.

Mon implication dans la coopération franco-belge remonte à 1991, date de la création du premier programme Interreg (Inter-Régional), programme européen de coopération entre plusieurs régions européennes sur plusieurs pays. Depuis 1989, les mutualistes français et belges cherchaient à s’impliquer dans la mise en œuvre de l’Acte Unique afin d’améliorer l’accès aux soins dans les espaces frontaliers.
L’histoire et l’actualité de cette coopération reposent sur des acteurs motivés à développer des projets complémentaires franco-belges dans le domaine de l’accès aux soins.

- Est-ce que l’Europe a joué, selon vous, le rôle de soutien et d’appui qu’il fallait dans les domaines de la coopération transfrontalière franco-belge ?

A travers les programmes Interreg, l’UE a permis de donner une légitimité à soutenir les projets financiers de toute l’action de coordination transfrontalière. En plus, l’UE a ouvert des portes…

- Quel message souhaitez-vous adresser à ceux qui travaillent sur cet important dossier transfrontalier ?

La ténacité dans l’action. Il y a des besoins auxquels il faut répondre. Il est important de ne pas baisser les bras devant les difficultés d’ordre juridique, d’ordre administratif ou financier.

publié le 16/10/2014

haut de la page