3 Questions 3 Réponses : Xavier Michel

JPEG

Monsieur Xavier Michel est Ambassadeur et Représentant permanent de l’Organisation Internationale de la Francophonie auprès de l’Union européenne depuis le 1er mai 2013.

- Vous êtes Ambassadeur pour la Francophonie auprès de l’Union européenne, quelles sont vos missions ?

Avec l’Afrique et les Nations Unies, l’Europe constitue l’un des trois grands terrains stratégiques pour l’avenir de la Francophonie. C’est pourquoi l’OIF a ouvert, il y a une vingtaine d’années, à Bruxelles, une Représentation diplomatique chargée d’approfondir les fortes convergences qui existent entre l’OIF et l’UE en matière de diversité, de développement et de démocratie. La promotion du plurilinguisme et de la solidarité francophone, la mobilisation des capacités de l’UE en faveur des pays du sud de l’espace francophone, la valorisation des engagements et de l’expertise de la Francophonie sous-tendent les activités de représentation, de relais et de rayonnement de la Représentation de l’OIF.

- Le prochain sommet aura lieu à Dakar, quels seront les principaux sujets ?

25 ans après leur 1er Sommet à Dakar, les chefs d’Etat et de gouvernement francophones se sont en effet à nouveau donné rendez-vous dans la capitale sénégalaise pour y tenir leur Sommet biennal. C’est d’abord l’expression du rôle moteur que le Sénégal a joué dans le développement de la Francophonie depuis l’origine, sous l’impulsion conjuguée du Président Léopold Sedar Senghor et de son successeur, le Président Abdou Diouf, qui s’apprête à transmettre le flambeau après 12 années passées à la tête de l’Organisation. Ce 15ème Sommet mettra l’accent sur le rôle des femmes et des jeunes comme vecteurs de paix et acteurs de développement. Il devrait également ouvrir de nouvelles voies d’affirmation économique de la Francophonie.

- Quels messages souhaitez-vous adresser à la communauté internationale présente à Bruxelles ?

C’est plutôt à Bruxelles, comme capitale francophone, bilingue et européenne que je serais tenté d’adresser un message de solidarité active de l’OIF pour la valorisation de ses capacités de création, d’innovation et de rayonnement francophones en direction des milieux diplomatiques et internationaux. La Francophonie a la chance d’avoir, avec Bruxelles comme avec Genève, des laboratoires exceptionnels de la diversité sur la scène internationale.

publié le 28/10/2014

haut de la page