Christian Jourquin, Officier dans l’Ordre National de la Légion d’Honneur

L’ambassadeur de France en Belgique, M. Bernard Valero, a remis au cours d’une cérémonie à la Résidence de France, mercredi 19 mars, les insignes d’Officier dans l’Ordre National de la Légion d’Honneur à M. Christian Jourquin, ex-président du Comité exécutif de l’entreprise Solvay.

Par cette distinction, la France entend rendre hommage au vif attachement que M. Christian Jourquin porte à la France, en plus de son engagement très actif et de longue date dans le partenariat économique avec notre pays.

Ingénieur commercial diplômé de la Solvay Business School de l’Université Libre de Bruxelles (ULB) et de la Harvard Business School, Christian Jourquin a consacré près de quarante années de sa vie professionnelle au Groupe Solvay, dont quatorze en tant que membre du Comité exécutif. Membre du Conseil d’administration depuis juin 2005, il est devenu un an plus tard président du Comité exécutif de Solvay.

Très attaché au développement industriel de Solvay et à sa compétitivité, particulièrement grâce au partenariat économique très fort avec la France, M. Jourquin s’est employé activement, dès son arrivée au sein du groupe à maintenir et développer la tradition de progrès social au sein de l’entreprise, en maintenant la paix sociale, très supérieure à ses concurrents, dans un contexte de crise internationale. Monsieur Jourquin préside également le Comité d’Entreprise Européen dans lequel la France, au travers de représentants du personnel français, figure parmi les pays les plus impliqués. Dans le cadre de la réorganisation des activités de Solvay, après la vente de la branche pharmaceutique, le Centre Européen de la Chimie Essentielle du Groupe s’est installé à Paris, le 1er avril 2011. Cette décision dont il est en grande partie l’instigateur, a permis de renforcer la position de la France dans le système managérial de Solvay.

La France a été la première terre d’implantation de cette entreprise belge très ancienne, créée en 1863, cotée depuis plusieurs années en bourse, avec une usine historique construite à Dombasle, en Lorraine, qui constitue encore aujourd’hui l’une des premières entreprises du groupe en matière de production de carbonate et bicarbonate de soude.

La France figure d’ailleurs parmi les trois premiers marchés du groupe, avec un chiffre d’affaires de plus d’un milliard d’euros et 2 300 salariés en France. Solvay réalise un chiffre d’affaires de 7 milliards d’euros et emploie 17 000 collaborateurs à travers le monde.

publié le 02/06/2015

haut de la page