"Clôture de l’amour" de Pascal Rambert au Bozar [nl]

JPEG

Vendredi 25 et samedi 26 janvier à 20h30 au Bozar, Audrey Bonnet et Stanislas Nordey interprètent "Clôture de l’amour", une pièce écrite et réalisée par Pascal Rambert.

Il est rare qu’une histoire d’amour s’achève dans l’apaisement. Au contraire, lorsqu’un homme et une femme actent leur séparation, ils ont souvent recours à la violence. Le mot n’est cependant pas assez fort pour qualifier les exécutions verbales auxquelles se livrent tour à tour les partenaires d’un couple, qui semble déjà ne plus en former un. À les écouter, on sent qu’ils sont plus qu’à fleur de peau : ils n’en peuvent plus de ne plus se supporter et ne sont plus capables de pardonner. Le contact à l’autre semble être une véritable brûlure, un effroyable abîme, une exacerbation permanente qui les mettent hors d’eux-mêmes, sans retour possible. C’est une œuvre-choc, éprouvante, harassante tant du point de vue physique que sur le plan moral.

Audrey Bonnet et Stanislas Nordey investissent les deux monologues de Pascal Rambert en allant jusqu’au bout d’eux-mêmes, jusqu’au bout des mots. Tranchants, comme la lame d’un rasoir.

Pascal Rambert - texte, concept, réalisation, éclairages

Daniel Jeanneteau - scénographie

La Bourette - parures

Alexandre Meyer - arrangement musical

Jean-François Besnard - éclairages

Thomas Bouvet répétiteur

Patrick Yvernat - directeur technique

Stéphane Piton - régisseur

Théâtre de Gennevilliers centre dramatique national de création contemporaine - production

Festival d’Avignon - coproduction

Conseil Régional d’Île-de-France - soutien

La ville de Gennevilliers - soutien

Pauline Roussille - production et diffusion

BOZAR THEATRE

Palais des Beaux-Arts

Rue Ravenstein 23

1000 Bruxelles

Info & Tickets 02 507 82 00

publié le 03/06/2015

haut de la page