Commémoration de la tragédie du Bois du Cazier à Charleroi

Charleroi commémorait ce 8 août l’anniversaire de la catastrophe minière du Bois du Cazier qui, en 1956, tua 262 mineurs, dont 136 Italiens, 95 Belges et 31 hommes d’une dizaine de nationalité. Parmi eux, 2 Français.

L’ambassade de France a déposé une gerbe au monument de Marcinelle et salué une délégation de mineurs français venus de Liévin par solidarité avec leurs collègues du Bois du Cazier.

Dans l’arrêt du jugement consécutif à l’enquête qui a suivie la tragédie, les juges rappellent : " l’économie, quelle que soit son importance pour le bien général, ne peut prétendre étouffer les autres valeurs, la vie étant le plus grand bien de tous les biens et devant être protégée jusqu’au limites les plus extrêmes."

publié le 03/06/2015

haut de la page