Communiqué de presse

PNG

Communiqué de presse

Paris, le 7 mai 2014

Déplacement de Ségolène Neuville, secrétaire d’état aux personnes handicapées et à la lutte contre l’exclusion, en Belgique et dans le Nord-Pas-de-Calais.

Comme indiqué lors de la réponse à la question au gouvernement de Martine Carillon-Couvreur le 29 avril 2014, Ségolène Neuville s’est déplacée, le 7 mai, à Namur en Belgique afin de rencontrer Eliane Tilieux, ministre wallonne de la Santé, de l’Action sociale et de l’Egalité des chances, pour organiser la mise en oeuvre concrète de l’accord franco-wallon.

Cette réunion de travail qui a eu lieu en présence de Bernard Valero, Ambassadeur de France en Belgique, et Philip Cordery, député des Français de l’étranger au Bénélux, a été l’occasion de faire le point sur l’accueil des personnes handicapées françaises en Belgique mais surtout sur la mise en place de protocoles communs afin de garantir un accueil et une prise en charge de qualité. Cet accord en vigueur depuis le mois de mars 2014 est le fruit d’un long travail mené avec les institutions concernées pour répondre à une attente des familles, des personnes handicapées, de l’ensemble des acteurs, pour plus d’encadrement et une plus grande transparence et coopération entre la France et la Wallonie.

Il a été convenu que les Ministres mettraient en place dès le mois de juin le comité mixte (administrations wallonne et française) et le comité de suivi de l’accord, dans lequel les associations seront représentées.

Ségolène Neuville s’est ensuite rendue à Lille pour rencontrer Patrick Kanner, Président du Conseil Général du Nord, ainsi qu’une délégation d’élus. Elle a poursuivi son déplacement par une visite à l’ARS Nord-Pas-de-Calais, en charge de l’application de l’accord franco-wallon. La Secrétaire d’Etat a profité de cette rencontre pour faire un point d’étape sur l’accord franco-wallon, et évoquer la coopération entre le Conseil Général, l’ARS et l’AWIPH (agence wallonne pour l insertion des personnes handicapées).
L’accord franco-wallon va permettre de formaliser cette coopération et de mettre en place des indicateurs de qualité pour les établissements belges accueillant des français.

Ces différentes réunions ont également été l’occasion de rappeler que l’Etat continue sa politique volontariste de création de places, avec 3000 à 4000 nouvelles places par an, sans compter celles qui seront ouvertes dans le cadre du Plan Autisme.

Contact : Alexis Darmois, conseiller presse de Ségolène Neuville
01 40 56 85 57 / 06 73 65 96 75

publié le 03/06/2015

haut de la page