Courriers électroniques et appels téléphoniques frauduleux

Soyez vigilant !
Des appels téléphoniques et courriers électroniques frauduleux sont très régulièrement signalés.
Sachez que la Direction Générale des Finances Publiques ne demande jamais votre numéro de carte bancaire par courriel ni par téléphone.

PNG

Attention

Les courriels frauduleux imitent les en-têtes, les logos ou des signatures officielles d’un ministère ou d’un service des impôts et peuvent être très bien faits. Souvent, les fraudeurs vous promettent un remboursement d’impôt et vous demandent votre numéro de carte bancaire ou vos coordonnées personnelles pour pouvoir vous rembourser. Contrairement à ce qui est promis, ces données sont ensuite utilisées pour vous escroquer.

Que faire si vous recevez un courrier électronique de ce type ?

Ne répondez jamais. Une réponse confirme que vous utilisez votre boîte mèl. Même si vous ne donnez pas de suite favorable à leur demande, votre adresse peut-être ensuite transférée à un autre arnaqueur pour une autre tentative escroquerie.

Ne cliquez pas sur les liens proposés. Ces liens vous renvoient vers des sites non sécurisés afin de confirmer l’utilisation de votre adresse mèl et de compromettre vos données personnelles.

Signalez la tentative d’escroquerie et supprimez le message.

Par téléphone, le fraudeur se présente comme un agent de l’administration fiscale et vous promet un remboursement d’impôt en évoquant une anomalie sur votre dossier ou tente de vous intimider en parlant de contrôle fiscal.

Cet interlocuteur peut vous demander votre numéro de carte bancaire ou vos informations personnelles et soit de faire un virement vers un pays étranger ou de rappeler vers un numéro de téléphone surtaxé.

La Direction Générale des Finances Publiques ne demande jamais votre numéro de carte bancaire par courriel ni par téléphone

Que faire si vous recevez un appel téléphonique de ce type ?

Ne donner aucune suite à l’appel.

Signalez la tentative d’escroquerie par internet https://www.internet-signalement.gouv.fr/ ou par téléphone via le numéro vert

JPEG

+33805805817 depuis l’étranger
Si vous avez été victime d’une escroquerie de ce genre, signalez-le et portez plainte à la police.

publié le 06/09/2017

haut de la page