Décès accidentel d’Eva Ganizate

JPEG

Les responsables et tous les membres des équipes de la Chapelle Musicale ont la profonde tristesse d’annoncer le décès accidentel le samedi 4 janvier d’une de ses solistes en résidence, la jeune soprano Eva Ganizate.

Née en 1986 à Paris, et lauréate de nombreux prix à Marmande, Marseille et Clermont Ferrand, la soprano Eva Ganizate venait de terminer l’Opera Course de la Guildhall School of Music and Drama et étudiait depuis septembre 2013 à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth sous la direction de José van Dam. Eva Ganizate s’est produite plusieurs fois en tant que jeune soliste de la Chapelle Musicale. Sa dernière interprétation à l’occasion du Music Chapel Festival ‘The Romantics’ en novembre dernier à Flagey, fut très remarquée et applaudie, à la fois dans l’oratorio Paulus de Mendelssohn avec le Brussels Philharmonic, mais aussi avec l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie sous la direction d’Augustin Dumay. Elle s’était déjà produite en récital au Barbican Hall en pré-concert du London Symphony Orchestra, au Concertgebouw d’Amsterdam, St Martin in the Fields, la Salle Cortot et au Wigmore Hall. Après avoir été invitée par le Festival d’Aix en Provence 2012, elle devait y retourner en 2014 pour Les Mamelles de Tiresias de Poulenc, production reprise à La Monnaie dès le 16 janvier 2014. Eva Ganizate aurait dû reprendre le rôle de Micaela (Carmen) à Toulouse et participer à la re-création du Dilettante d’Avignon avec l’Orchestre d’Avignon, projet soutenu par le Palazetto Bru Zane.

En octobre dernier, elle remportait avec Nathanaël Gouin, le prix du public au Concours international d’interprétation de la mélodie française à Toulouse. Eva Ganizate était à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth depuis peu et pourtant elle a marqué, par son aura, sa gentillesse et son talent, l’équipe, les jeunes et les professeurs…

L’ensemble du personnel de l’ambassade de France adresse ses plus sincères condoléances à sa famille et à ses amis et leur souhaite beaucoup de courage en ces moments douloureux.

publié le 02/06/2015

haut de la page