Décès au combat du sergent-chef Harold Vormezeele au Mali

Le sergent-chef Harold Vormezeele, sous-officier de la section de commandos parachutistes du 2ème Régiment étranger de parachutistes (REP) de Calvi (armée française), est décédé le mardi 19 février lors de combats menés contre des groupes terroristes au sud de Tessalit, au Mali.

Né en Belgique, originaire de la ville de Brecht, Harold Vormezeele avait acquis la nationalité française en 2010. Il avait depuis lors les nationalités belge et française.

L’ambassadeur de France en Belgique, M. Bernard Valero, a participé à une émouvante cérémonie d’hommage à Harold Vormezeele, mercredi 27 février.

Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a également rendu hommage au soldat aux Invalides, à Paris.

"C’est l’hommage solennel de la nation toute entière, affectée par votre sacrifice, mais rassemblée par votre nom, celui d’un légionnaire qui avait fait le choix de la France", a salué M. Le Drian

"Vous aviez fait le choix de lier votre destin à celui de la France. Naturalisé en 2010, vous êtes mort pour la France, l’un de vos deux pays avec la Belgique", a-t-il rappelé.

"C’est aujourd’hui la France rassemblée, qui se recueille dans le souvenir de votre sacrifice, et qui réaffirme sa détermination la plus totale à continuer le combat contre le terrorisme où qu’il se trouve", a souligné le ministre.

M. Le Drian a tenu à exprimer à sa famille "la solidarité de la nation française" "au nom du président de la République" François Hollande.

Le ministre belge des Affaires étrangères Didier Reynders a également présenté ses sincères condoléances aux proches du sergent-chef Harold Vormezeele.

Vous pouvez lire l’éloge funèbre d’Harold Vormezeele fait par M. Le Drian aux Invalides sur le site du ministère de la Défense à l’adresse suivante :

http://www.defense.gouv.fr/actualites/articles/eloge-funebre-de-l-adjudant-harold-vormezeele

publié le 02/06/2015

haut de la page