Décorations dans l’Ordre National des Arts et des Lettres

Ce mardi 1er juillet, en présence Mme Fadila Laanan, ministre de la Culture, de l’Audiovisuel, de la Santé et de l’Egalité des Chances de la Fédération Wallonie-Bruxelles, l’Ambassadeur de France en Belgique a décoré dans l’Ordre National des Arts et des Lettres, M. Emile Lansman et M. Marc Celis, deux personnalités du monde culturel.

Monsieur Emile Lansman a reçu les insignes d’Officier dans l’Ordre National des Arts et des Lettres.

Instituteur puis professeur de psychopédagogie, Monsieur Emile Lansman investira progressivement quatre fonctions dans le domaine culturel (journaliste, programmateur, formateur et éditeur) qui vont lui permettre d’être notamment un témoin actif de l’évolution de la littérature et du théâtre pour enfants et adolescents depuis 1970, tant en Belgique qu’en France et au Québec. On le rencontre souvent en France dans le cadre d’événements comme les Francophonies en Limousin, la Biennale de théâtre enfance jeunesse à Lyon, le Printemps de Bourges et le Festival international de café-théâtre à Cannes (dont il sera membre du jury à plusieurs reprises). En 1985, il quitte l’enseignement et assure la programmation dans une importante maison de la culture (La Louvière). Entré en fonction à la Direction générale des Affaires culturelles de la Province de Hainaut, il est détaché, comme coordinateur de l’association théâtre-éducation belge francophone (Promotion Théâtre), ce qui lui permet d’établir des contacts importants avec l’association équivalente en France (ANRAT) et de développer des projets communs. En 1989, il crée une maison d’édition qui se consacrera presque exclusivement au théâtre francophone. Il se voit confier l’édition des six premiers volumes des textes issus de l’opération PRINTEMPS THEATRAL (Ministères français de l’Education et de la Culture). Son travail de promotion et de développement des nouveaux auteurs contemporains aboutira à la création du Centre des Ecritures Dramatiques Wallonie-Bruxelles (1999) et de la Résidence de Mariemont (2009) notamment sur le modèle de "La Chartreuse" à Villeneuve-les-Avignon. En 1999, il devient l’expert de la Fédération Wallonie-Bruxelles à la Commission Internationale du Théâtre Francophone. Il présidera cette institution de 2005 à 2009. En 1999, le ministère de la Culture de la Communauté française de Belgique lui a aussi confié la création et la gestion du nouveau Centre des écritures dramatiques Wallonie-Bruxelles, ainsi que de la résidence d’auteurs dramatiques de Mariemont depuis 2009. Il poursuit aujourd’hui ses activités en tant que directeur d’EMILE&CIE, une association regroupant la maison d’édition et un service de consultance et d’opération de terrain.

Monsieur Marc Celis a reçu les insignes de Chevalier dans l’Ordre National des Arts et des Lettres.

Monsieur Marc Celis est un homme incontournable du monde de la Culture en Belgique et tout particulièrement en Flandre, dans la province du Limbourg. Marc Celis a commencé sa carrière à Dommelhof (le théâtre et centre culturel de la province du Limbourg) en 1971 comme adjoint d’éducation et responsable de la programmation, puis comme directeur en 1996. Il se chargea de l’organisation de « Theater op de Markt » à Sint-Truiden (Saint-Trond) en 1996, première édition du festival en dehors de la commune de Neerpelt (avec plusieurs compagnies françaises : Cirque Baroque, les Arts Sauts, Brayses) et fut également responsable en 1999 de l’organisation de la première édition du festival de cirque « Theater in de Piste » à Dommelhof. En 2000, il organisa le premier festival « Theater op de Markt » à Hasselt, capitale de la province, où ce festival est installé sous forme de biennale jusqu’à aujourd’hui. On doit à Marc Celis d’avoir introduit le premier le cirque contemporain français en Belgique dans une période où il n’était pas du tout évident de faire reconnaître le cirque comme art. Il était en cela visionnaire et pionnier. Durant sa carrière, Marc Celis a accueilli une centaine de compagnies françaises à Dommelhof, soit dans le cadre de ses festivals, soit en résidence pour travailler sur de nouvelles créations. Marc Celis a créé en 2011 sa propre association (d’expertise, de consultant, de conseil) afin d’apporter son savoir-faire, son expérience et sa connaissance fine des milieux artistiques français et européens, aux organisateurs de festivals ou d’autres projets concernant les arts de la rue et les arts de cirque, qui viennent à le solliciter.

publié le 03/06/2015

haut de la page