Escaut/Schelde 2013 - Gand maritime [nl]

ESCAUT/SCHELDE2013 - GAND MARITIME

JPEG

La ville de Gand organise plusieurs activités festives pendant le week-end de Gand maritime. Du 17 au 20 mai, des voiliers et des péniches venant du Nord et du Sud accosteront au Portus Ganda, à la confluence historique de la Lysse et de l’Escaut.

Le soir, on peut assister à un spectacle de son et lumière autour de l’Ancienne Barge Royale gantoise au Portus Ganda.

A cette occasion, le samedi 18 mai à 18 h, la nouvelle carte touristique digitale de l’Escaut du projet international Escaut/Schelde 2013 sera présentée au grand public.

La ville de Gand accueille à l’Hôtel de ville les partenaires du projet Escaut/Schelde 2013 des trois pays, le samedi 18 mai à 18 h, avec la présentation sur grand écran de la nouvelle carte digitale de l’Escaut.
Tous les bourgmestres des grandes villes situées le long de l’Escaut sont invités, depuis la source en France (Cambrai) jusqu’à l’estuaire aux Pays-Bas (Flessingue, Middelbourg).

La carte digitale sera accessible sur le site www.escaut2013.eu à partir du 18 mai 2013. Les touristes y trouveront les renseignements utiles sur les pistes cyclables, les promenades, le tourisme nautique, les ponts, écluses et bacs et les réserves naturels, les villes d’art, les musées et les événements, tout au long de l’Escaut (355 km).
Ils pourront ainsi organiser une journée de détente ou de culture, ou un séjour prolongé pour y découvrir toutes les richesses du territoire bordant le fleuve.

JPEG Le projet Gand maritime est organisé en mémoire du ‘Stroppentocht’, la punition donnée par Charles Quint à la ville de Gand en 1540 pour sa désobéissance à l’Empereur. La ville a alors perdu tous ses privilèges avec le charte Concessio Carolina. En chemise blanche et avec la corde au cou, les garrottés (de Stroppendragers) devaient demander pardon à l’Empereur.

Escaut/Schelde 2013 est un projet de coopération scientifique, touristique et culturelle entre la France, la Belgique et les Pays-Bas visant à mettre en valeur l’Escaut depuis sa source en France jusqu’à son estuaire au Pays-Bas. Le projet est une initiative de l’ambassade de France, du Port d’Anvers, de la Ville d’Anvers et de l’Université d’Anvers, en coopération avec les institutions et les villes importantes le long de l’Escaut.

publié le 02/06/2015

haut de la page