Inauguration du musée du Louvre-Lens [nl]

Le musée du Louvre-Lens a été inauguré lundi par le Président de la République, en présence notamment d’Aurélie Filippetti, ministre de la Culture, de Guy Delcourt, député-maire de Lens et de Jack Lang, qui a plaidé pour la candidature de Lens en 2004, lorsqu’il était vice président de la région Nord Pas de Calais. L’ambassadeur de France en Belgique, Bernard Valero, était également présent lors de cette cérémonie d’inauguration.

L’ouverture d’une antenne du Louvre à Lens, sur un ancien site minier, a lieu dans le cadre de la politique française de décentralisation culturelle lancée voici dix ans. Le choix de ce site frappé durement par la désindustrialisation pour accueillir une antenne de l’un des musées les plus prestigieux au monde revêt un caractère symbolique fort. Ce nouvel écrin tout à fait exceptionnel, conçu par l’agence architecturale japonaise Sanaa, est fait de verre et d’aluminium poli. Sa structure reflète la lumière pour se fondre dans le paysage et dans le ciel.

Parmi les nombreux chefs-d’œuvre envoyés à Lens pour une période d’un an par le musée du Louvre, on compte notamment « La Liberté guidant le peuple », de Delacroix, mais aussi « Balthazar Castiglione » de Raphaël ou « Louis-François Bertin » de Ingres.

Le Louvre-Lens ouvrira au public le 12 décembre et proposera aux visiteurs une grande galerie centrale accessible gratuitement la première année. Le musée mise sur une fréquentation de 700.000 visiteurs la première année, fort de la richesse de ses collections et de sa situation géographique idéale, à une heure de Paris en TGV et aux portes de Lille et de la Belgique.

Pour plus d’informations, consultez :

- Le site du Louvre-Lens, accessible dès le 12 décembre

- La page consacrée au Louvre-Lens sur le site du musée du Louvre

- Le site de l’office du tourisme de Lens-Liévin

- Toutes les infos pratiques sur le site de La Voix du Nord

publié le 02/06/2015

haut de la page