La Belgique reste le 4ème investisseur étranger en France en 2012

L’Agence française pour les investissements internationaux (AFII) vient de rendre publics les chiffres des Investissements Directs Etrangers (IDE) réalisés en France en 2012. Il apparaît qu’en termes d’emplois générés, les entreprises belges demeurent le 4ème investisseur étranger en France.

JPEGLa dynamique de l’investissement étranger créateur d’emploi en France s’est maintenue en 2012. Avec 693 investissements décidés l’année dernière, dont la moitié accompagnés par l’Agence Française pour les Investissements Internationaux (AFII) et ses partenaires territoriaux, les résultats confirment le maintien de l’attractivité de la France, dans un contexte de ralentissement de l’économie mondiale.

Le « Rapport 2012 » revient sur le nombre élevé des investissements dans des activités de recherche et développement (45 en 2012, 246 dans les dix dernières années), qui reflète la qualité de l’écosystème qu’offre la France dans ce domaine.

Ainsi, plus de 800 implantations sous contrôle étranger sont actives dans les pôles de compétitivité, et plus de 2 000 entreprises étrangères implantées en France bénéficient du crédit d’impôt recherche, dont l’élargissement aux dépenses d’innovation pour les PME et la stabilisation jusqu’en 2017 renforcent l’intérêt pour les investisseurs étrangers.

Les firmes belges sont solidement implantées en France, ainsi l’Hexagone compte aujourd’hui 3 200 entreprises belges employant plus de 110 000 salariés.

En 2012, la présence de la Belgique en France continue de s’affirmer avec 28 nouveaux projets qui créent ou maintiennent 1 748 emplois, soit environ 126% de plus que 2011. Ces chiffres positionnent la Belgique en tant que 4ème investisseur en France en termes d’emplois créés.

En outre, des projets significatifs ont été décidés en 2012 telle que la reprise du site de production de Leboulch par le groupe du pays de Herve Joskin, fabricant de matériels agricoles pérennisant 60 emplois , l’implantation à Paris de l’enseigne de restauration rapide Exki découlant sur 150 embauches ou encore le recrutement par Telindus de 90 personnes dans des fonctions commerciales et de conseil sur la France entière.

En 2012, deux secteurs couvrent près de la moitié des projets d’investissement : production (32%) et les services aux entreprises (21%). Les entreprises Belges du secteur agro-alimentaire sont à l’origine de 12% des projets étrangers du secteur en France.
Les implantations de sociétés à capitaux belges concernent l’ensemble du territoire français, mais les principales régions d’accueil sont l’Ile-de-France, le Nord Pas de Calais et la Picardie qui accueillent ensemble près de la moitié des projets nouveaux. Un projet d’investissement d’origine étrangère sur cinq réalisé dans le Nord Pas de Calais est le fait d’un groupe belge.

En 2012, la France est le premier pays d’accueil des investissements créateurs d’emplois réalisés à l’étranger par des entreprises Belges. Elle accueille 47% des investissements de la Belgique dirigés vers l’Europe.

JPEG L’Agence française pour les investissements internationaux (AFII) est l’agence nationale chargée de la promotion, de la prospection et de l’accueil des investissements internationaux. Elle est l’organisme de référence sur l’attractivité et l’image économique de la France. L’agence s’appuie sur un réseau international et national. Elle travaille en partenariat étroit avec les agences régionales de développement économique pour apporter un service personnalisé aux investisseurs.

Pour plus d’informations, consultez le site www.afii.fr. ou écrivez à Frédérique Lefèvre, directrice générale de l’Invest in France Agency Benelux, à l’adresse flefevre@afii.fr.

PDF - 2.8 Mo
(PDF - 2.8 Mo)

Les chiffres des Investissements Directs Etrangers (IDE) : Rapport 2012 de l’Agence française pour les investissements internationaux (AFII).

publié le 02/06/2015

haut de la page