Liège dans l’histoire de la Légion d’honneur [nl]

JPEG
Remise de la croix de la Légion d’honneur à Hubert Goffin, mineur liégeois (22 mars 1812) - Jacques Charles BORDIER DU BIGNON (1774-1846). Liège, Musée des Beaux-Arts (BAL). Photo de Marc Verpoorten.

« Le long de l’escalier qui mène à la salle du Conseil communal, un imposant tableau attire l’attention des visiteurs de l’hôtel de ville de Liège. Cette toile de 4 m 85 de largeur pour 3 m 85 de hauteur, signée du peintre français Jacques-Charles Bordier du Bignon, illustre à la manière d’un couronnement princier la remise de la Légion d’honneur à Hubert Goffin. En 1812, lors de la catastrophe du charbonnage du Beaujonc à Ans, ce mineur de fond avait accompli avec son jeune fils de 12 ans un acte de bravoure qui avait sauvé la vie de 70 de ses compagnons de travail, emmurés dans les décombres. La région liégeoise faisait alors partie du département de l’Ourthe et l’héroïsme du citoyen ansois lui a valu d’être le premier ouvrier de France à recevoir le ruban rouge ».

Texte extrait de l’ouvrage « Sur les traces de 14-18 en Wallonie – La Mémoire d’un patrimoine » de Daniel Conraads et Dominique Nahoé. Institut du Patrimoine wallon (IPW).

publié le 18/07/2014

haut de la page